MIEUX GERER VOTRE TEMPS

ECRIRE
VOTRE THESE

DOCTORAT :
VOS BLOCAGES ?

NOUVEL ARTICLE
CHAQUE MARDI

MIEUX GERER VOTRE TEMPS

ECRIRE VOTRE THESE

DOCTORAT : QUELS SONT VOS BLOCAGES ?

Par Florian

Par Florian

Plusieurs doctorants m’ont confié avoir du mal à « bien débuter » la journée.

Ils arrivent au bureau, avec une vague idée de ce qu’ils vont faire.

Après un petit « check » des dernières nouvelles sur Facebook, ils ouvrent leurs boîtes Gmail.

Le smartphone vibre alors, et ils répondent à un ou deux messages Whatsapp.

Et c’est soudain le fameux moment du : « un petit café, et je m’y mets ».

Mais une fois le café fini, ils re-vérifient leur boîte Gmail (surprise : aucun nouveau email).

Ils surfent ensuite sur Le Monde ou Wikipedia, « juste cinq minutes ». 

Et, malheureusement, ils y passent parfois la matinée.

 

Comment faire alors pour éviter le syndrome du « un petit café, et je m’y mets » ?

Je pourrais écrire des pages et des pages sur la procrastination.

Mais aujourd’hui, je préfère vous donner un seul conseil qui m’a beaucoup aidé pendant mon doctorat :

« Planifiez votre journée un jour à l’avance ».

Par exemple, planifiez vos activités du mardi dès le lundi.

 

Pourquoi ?

Imaginez que vous partiez en vacances au Mexique.

Est-ce que vous allez préparer vos bagages deux heures avant le vol ?

Sans doute que non.

Parce que le matin du départ, vous aurez d’autres choses à vérifier.

Prendre votre passeport, arroser votre plante verte, lire le dernier article paru sur jefaisunethese.com 😉

En préparant vos bagages à l’avance, vous avez donc une vision claire de votre voyage.

Sans hésitation, sans incertitude.

Vous n’avez plus qu’à prendre l’avion.

L’idée, c’est donc de voir chaque journée de votre doctorat comme un voyage au Mexique (ne vous emballez pas, c’est seulement une image).

Aller au bureau sans avoir rien planifié, c’est un peu comme arriver à l’aéroport en pensant qu’il est encore temps de préparer vos bagages.

C’est trop tard.

La veille (lundi), préparez donc une « to-do list » avec maximum trois activités vraiment importantes (pour mardi) : par exemple :

  • lire ce fameux article un peu compliqué mais très important pour votre thèse
  • écrire le brouillon de la table des matières de votre manuscrit
  • organiser les données que vous avez collectées il y a deux mois déjà

Avec cette méthode, vous dirigez votre attention vers les choses importantes.

Résultat ? En adoptant cette méthode chaque jour, j’ai réussi à être beaucoup plus productif.

Et en prime, j’ai aussi gagné beaucoup d’énergie mentale : moins de fatigue, moins de stress.

 

En bonus : je vous donne quatre conseils supplémentaires inspirés du livre Organize tomorrow today des « coachs » américains J. Selk et T. Bartow :

  • N’attendez pas 22h (lundi). Idéalement, planifiez entre 13h et 15h (lundi) les activités du lendemain (mardi).
  • Ne commencez pas votre journée par une activité sans importance (genre répondre à vos emails). La priorité ? Une des trois « grosses » activités.
  • Planifiez votre « to-do list » sur papier plutôt que sur l’ordinateur. Votre cerveau retient mieux l’information en l’écrivant avec un stylo.
  • Si trois activités, c’est trop, alors commencez seulement par une, ou deux. Puis passez à trois.

 

A vos « to-do lists » !

 

Florian

0 commentaires

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous avez aimé l’article ?     Partagez-le !

GUIDE OFFERT ~> Comment réussir votre doctorat sans perdre votre temps

X